Accueil, Citytrip, Copenhague, Non classé, Voyages

COPENHAGUE #1

Bonjour les couscous,

Aujourd’hui, je vous propose de partir à Copenhague. Bon, je ne peux pas vraiment vous emmener, alors je vous embarque visuellement, c’est déjà sympa, non ?

Je suis partie début novembre avec Mathilde, ma super copine. C’était chouette les courgettes. Vous me connaissez, je raconte ma vie en long et en large et ça prend 15 ans. Si vous êtes seulement intéressé par les enseignes et les lieux que nous avons essayés ou visités à Copenhague, je vous invite à aller directement en fin d’article.

C’est parti pour l’épisode 1 !
(Il y aura trois épisodes en tout)

Mardi 01 novembre : 

Nous sommes parties de Lyon en fin de journée direction Copenhague ! Nous étions excitées comme des puces. Nous sommes parties avec notre ami Easyjet. Nous avons payé 85 € chacune pour l’aller-retour.

Nous avions réservé à Urban House, une auberge de jeunesse qui se situe juste à côté de la gare. L’auberge est vraiment super sympa. Il y a un coin cuisine, une salle à manger, un coin salon avec billard, un autre coin avec une laverie ainsi qu’une petite pièce avec un matelas pour s’allonger et papoter. Il y a également un restaurant/bar avec pas mal d’animation. Parfait pour rencontrer de nouvelles personnes. Nous dormions dans une chambre de dix lits avec salle de bain intégrée. Tout était très propre. Je vous invite à découvrir l’auberge de jeunesse directement sur le site, j’ai totalement oublié de prendre des photos.

Arrivées en soirée, nous avons cherché un endroit pour manger un bout avant d’aller nous coucher. Les danois mangent assez tôt, du coup, on s’est fait recaler pour manger au Paludan’s book & cafe (la carte : ici) mais nous sommes restées pour boire un Strawberry Daiquiri . On ne se débarrasse pas de nous comme ça.

Bon, du coup, nous avions toujours aussi faim. On a finalement atterri chez Max — enseigne de fast-food suédois que j’ai connue lors de mon voyage en Suède de 2014. J’avais adoré car on peut choisir du lait par exemple au lieu du coca, du coup, j’ai traîné ma copine là-bas car j’étais sûre que l’enseigne serait ouverte. Nous avons commandé à la borne ce que l’on pensait être des petites saucisses et on se retrouve avec des petites carottes, ah le danois…

Bon, il n’avait plus de lait donc on a pris des sodas. C’est cool les sodas. Et là, c’est le moment anecdote qui ne fait rire que ma copine et moi. C’est drôle mais sur le coup surtout.  Nous allons nous servir aux bornes de sodas. Les danois — par leur grand sens pratique, sûrement — ont mis les poubelles pour les sodas JUSTE en dessous des distributeurs — l’orifice de la poubelle est pile poil adapté au gobelet. C’est donc sans compter sur la maladresse de la copine qui se sert et qui repose son gobelet EXACTEMENT dans l’orifice de la poubelle. Alors oui, dis comme ça, c’est pas super poilant mais, ce genre de chose, il faut le vivre pour en rire.

Après un petit burger, nous avons rejoint nos lits à l’auberge.

Mercredi 02 novembre 2016 : 

C’est parti pour le petit-déjeuner mon kiki ! Sur le chemin, nous avons pu profiter des jolies petites rues de Copenhague et des couleurs jaune-orangées de l’automne. Le petit parc, plus bas sur les photos, s’appelle Ørstedsparken.

 

Nous avons petit-déjeuné à Toverhallerne Marke. Ce sont les halles de Copenhague qui abritent un marché permanent où on peut manger sur le pouce. Pour ce premier petit-déjeuner, nous avons choisi de manger un porridge à l’avoine chez Grød. Le rapport qualité/prix était très correct. C’était vraiment super bon et SUPER BOURRATIF. Je pense qu’on pouvait rouler sur des kilomètres avec toute cet avoine dans nos ventres. Si vous souhaitez voir ce qu’ils proposent, la carte est ici.

 

Après ce petit-déjeuner, nous avons dégourdi nos petites pattes sous la pluie jusqu’au Botanisk Have — jardin botanique. Je vous conseille de visiter la serre présente dans le jardin. C’est totalement gratuit. Elle est sublime et elle a quelque chose de magique.

Le jardin botanique aux couleurs de l’automne, c’était un petit coin de paradis :

 

  

Après avoir arpenté le jardin botanique aux couleurs de l’automne, nous sommes allées vers le nord-ouest de Copenhague découvrir Superkilen Park, conseillé par beaucoup de voyageurs pour sa place toute rouge. La place est assez excentrée. Je vous conseille de la rejoindre en bus ou à vélo.

La place rouge vue, on repart vers le centre pour découvrir Nyhavn, le très célèbre port de Copenhague. Il n’y a rien à dire, les couleurs des maisons bordant le canal sont sublimes. Le lieu a un charme indescriptible, il faut vraiment le voir pour comprendre.


Nous sommes ensuite remonteées dans la ville pour boire un chocolat chaud et surtout nous réchauffer chez Hotel Chocolat. Le soleil se couchant progressivement vers 16 heures avant qu’il fasse totalement noir à 17 heures, nous avons fini cette journée en flânant dans les magasins de la rue principale Strøget, l’une des plus grandes rues commerçantes d’Europe.

Exténuées par la marche, le froid et la pluie, nous sommes reparties vers l’auberge. Nous avons mangé un hot-dog d’une petite roulotte à côté de l’auberge. Le monsieur de la roulotte nous regardait et nous parlait en danois tout en remuant sa saucisse — enfin comprenez la saucisse de notre hot-dog. Un peu étrange mais un voyage sans choses weird, c’est plus vraiment un voyage, non ?

Résumé des adresses testées :

Hébergement : 
Urban House 

Petit-déjeuner :
Grød 

Soir :
Max
Roulotte à saucisse en bas de Urban House

Pause gourmande :
Hotel Chocolat

Bar : 
Paludan’s book & cafe

Endroits visités
 Toverhallerne Marke : les halles
Ørstedsparken : parc
Botanisk Have : Parc avec la serre
Superkilen Park : place rouge
Nyhavn : le port
Strøget : Rue commerçante

J’espère que cet article vous aura plu, je vous dis à bientôt pour la suite de l’aventure à Copenhague 🙂 !

June

3 thoughts on “COPENHAGUE #1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *