Accueil, Objectif culturel

Objectif culturel – janvier 2017

Salut les couscous,

Surprise ! C’est le retour de l’objectif culturel. Si vous êtes un peu perdus, je vous invite à lire ici le pourquoi du comment. L’objectif, en quelques mots, était de voir en un mois 4 films, lire 3 livres, voir 2 expositions et un spectacle.

L’année passée, j’ai dû arrêter par manque de temps. À un moment, je n’avais pas le temps de lire ni d’aller voir des expos. Et au lieu de vous dire clairement que je n’arrivais pas à tout gérer, j’ai simplement arrêté de les rédiger. Vous l’avez bien vu, j’avais clairement déserté le blog. C’est donc pourquoi j’ai décidé de changer un peu l’objectif pour mieux l’adapter à ma personnalité.

Je change donc :

4 films
3 livres
2 expos
1 spectacle

par

4 films
3 livres
2 reportages/émissions
1 expo

J’espère que cela vous plaira toujours autant.

Donc, c’est parti mon kiki pour le mois de Janvier 2017. Étant donné que j’ai recommencé l’objectif fin janvier, je n’ai pas énormément de contenu à vous proposer pour ce mois-ci.

Le charme discret de la bourgeoisie de Luis Buñuel

Pays : France
Durée : 1 h 42
Année : 1972

« Un dîner entre les Thévenot et les Sénéchal sera sans cesse repoussé pour des raisons tout aussi absurdes les unes que les autres. »

Tordu. C’est le premier mot qui me vient à l’esprit. C’est pas le genre de film où il faut chercher une logique à tout prix. Les personnages sont décalés.
Je ne sais pas trop quoi en penser mais en même temps, j’aim e bien.

7/10


Hable con ella de Pedro Almodovar

Pays : Espagne
Durée : 1 h 52
Année : 2002

 «Marco et Benigno s’occupent tout les deux de femmes dans le coma. Une amitié surprenante se créée entre ces deux hommes dévoués. »

Ah, Pedro, mon cher Pedro. On reconnaît bien ta patte ici. Aussi dérangeant que La Piel Que Habito. J’ai beaucoup aimé. On retrouve la douceur espagnole et la complexité de l’Homme.

9/10


Frantz de François Ozon

Pays : France/Allemagne
Durée : 1 h 53
Année : 2016

« Au lendemain de la guerre 14-18, dans une petite ville allemande, Anna se rend tous les jours sur la tombe de son fiancé, Frantz, mort sur le front en France. Mais ce jour-là, un jeune français, Adrien, est venu se recueillir sur la tombe de son ami allemand. »

Un peu plus complexe qu’une simple histoire d’amour. Les plans sont vraiment canons. L’actrice Paula Beer a un charme fou. Un mélange entre noir et blanc et couleurs. Un très beau film aussi bien dans son fond que dans sa forme.

8/10


 

Hana to Alice Satsujin Jiken de Shunji Iwai
ou Hana et Alice mènent l’enquête

Pays : Japon
Durée : 1 h 38
Année : 2016

« Alice intègre un nouveau collège où circule une étrange rumeur concernant un meurtre commis un an plus tôt. La victime est un mystérieux “Judas”. Une de ses camarades de classe et voisine, Hana, vit recluse chez elle. De nombreux commérages courent à son sujet, notamment le fait qu’elle connaîtrait des détails à propos de l’affaire “Judas”. Un jour, Alice pénètre secrètement dans la maison de Hana mais celle-ci l’y attend déjà. Pourquoi Hana vit-elle isolée du monde ? Qui est Judas ? Alice décide de mener l’enquête et se lance dans une aventure qui lui fera découvrir une amitié sincère. »

Déjà, au nom, j’aurai du voir que ça allait être une bouse de première catégorie.  Le problème c’est quand ton mec te dit « mais si, ça va être bien ! », tu le crois aveuglement car tu l’aimes, mais quelle erreur ! Je n’ai ni accroché au dessin, ni au sujet. J’étais perdue entre les personnages car d’un plan sur l’autre, le dessin n’est pas le même. Grosse déception.

3/10


Hippocrate de Thomas Litli

Pays : France
Durée : 1 h 42
Année : 2014

« Benjamin va devenir médecin, il en est certain. Mais pour son premier stage d’interne dans le service de son père, rien ne se passe comme prévu. »

Dans ce film, on suit Benjamin, fraîchement débarqué dans le service de son père. On découvre un peu le monde hospitalier, les problèmes rencontrés, les doutes et les joies de ce monde. Très enrichissant humainement.
Malheureusement, je n’accroche pas aux personnages vulgaires, du coup, ça ne passe pas avec le personnage principal, d’où la note.

6/10


L’effrontée de Claude Miller

Pays : France
Durée : 1 h 36
Année : 1985

« Charlotte, treize ans, en a terminé avec l’enfance et si elle sait ce qu’elle ne veut plus être, elle ne sait pas encore ce qu’elle veut devenir. »

On retrouve une jeune Charlotte Gainsbourg bien loin de Nymphomaniac. Enfin si, elle a bien gardé un charme, c’est son côté effrontée. Une légère impression de me voir au même âge sur certains points. Son côté effronté est à la fois insupportable et touchant.

7/10


Un homme et une femme de Claude Lelouch

Pays : France
Durée : 1 h 42
Année : 1966

« Un homme et une femme, tous deux veufs inconsolables, se rencontrent, se croisent et finissent par s’aimer d’un amour fulgurant et passionné. »

Ah, le charme de Trintignant, ses yeux et son sourire. Une douceur flottante. Une histoire un peu plus compliquée qu’on ne le pense.

8/10


Ce mois-ci, je n’ai lu qu’un seul livre, comme je l’ai dit plus haut, j’ai recommencé l’objectif à la fin du mois.

 

Une photo publiée par June (@automne_beauty) le


La Blancheur qu’on croyait éternelle de Virginie Carton

« Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne sort pas beaucoup et n’aime pas se déguiser. Ce qu’elle préfère, c’est regarder le concours de Miss France à la télé en mangeant des palets bretons trempés dans du lait. »

J’avoue avoir craqué sur le nom du bouquin, étant fan de la chanson L’amour à la machine de Souchon. Deux personnages : Lucien et Mathilde. Ils vivent dans le même immeuble. L’un est fan de Trintignant et connaît toutes les répliques de Un homme et une femme — film dont je viens de parler, je l’ai regardé par pure coïncidence. L’autre aimerait être Romy Schneider et fabrique des chocolats dans une petite boutique à Paris. Leur singularité les rend attachants. J’ai beaucoup aimé. Une belle parenthèse poétique.

8/10

 


 

Je vous propose pour cette nouvelle catégorie des reportages, émissions en ligne, gratuits.

J’ai beaucoup aimé ce reportage de Toute l’histoire sur le beau et le sale à Versailles. Le format de petites anecdotes permet d’en apprendre pas mal sur l’hygiène à cette époque. Dans le même genre, vous avez L’histoire au Quotidien. Format très grand public avec reconstitution qui permettent d’expliquer simplement des petites anecdotes du quotidien des français sous Louis XIV : https://www.youtube.com/watch?v=zfZcNl49_IA.


Je voulais aussi vous partager ce podcast sur les Impressionnistes que j’ai écouté dans le cadre de mes révisions de partiel et que j’ai trouvé très intéressant et assez complet pour un format de 26 minutes.

Je n’ai pas fait d’exposition pour ce mois de Janvier.

J’espère que le retour de l’objectif culturel vous plaît ! N’hésitez pas à me proposer des objets culturels à voir, lire, écouter 😊

Je vous dis à bientôt,

June

3 thoughts on “Objectif culturel – janvier 2017

  1. […] Pour la Saint Valentin, nous sommes allés voir Sing. Bon, dit comme ça, ça ne fait pas rêver mais on venait de voir La La Land quelques jours plus tôt et, ce soir là, il n’y avait pas grand chose en VO. Et puis un cinéma en amoureux, qu’importe le film, ça reste sympa. Du moins, je le pensais. Alors si pour ma part, j’ai trouvé ça sympa sans plus, c’était un bon moment. Pour l’amoureux, c’était autre chose. J’ai eu l’impression de lui avoir infligé la pire torture qu’il soit. Par acquis de conscience, je suis allée voir son IMDb par curiosité, pour connaître la note qu’il a donnée au film et finalement, nous avons la même. Monsieur râle mais on a finalement le même avis mais deux façons différentes de le dire. Et puis, chacun son tour de souffrir, j’ai bien donné de ma personne le mois dernier en regardant le film qu’il avait choisi. À savoir le films le plus nian-nian de la planète :Hana to Alice Satsujin Jiken dont je parle ici. […]

  2. Oh que oui je valide ce retour du bilan culturel ! Et c’est drôle j’y pensais aujourd’hui que ça me manquait ;).
    Tu pourrais rajouter une petite case musique : ton coup de coeur du mois pour une chanson par exemple !
    De gros bisous ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *