Accueil, Non classé, Objectif culturel

Objectif culturel – Janvier 2016

Hey !

Si tu arrives sur cet article sans savoir le pourquoi du comment, je t’invite à lire ce précédent billet qui t’explique tout ― Vous saurez tout tout sur le zizi.

N’oublie pas de revenir ici, sinon ce n’est pas drôle.

séparation

Objets culturels rencontrés en janvier 2016.

Films : 12/4
Livres :  5/3
Expositions : 2/2
Spectacle : 2/1

séparation

Films :

Ugly de Anurag Kashyap

Un dimanche à la campagne de Bertrand Tavernier

Le conte de la princesse Kaguya de Isao Takahata

Pompoko de Isao Takahata

Love de Gaspar Noé

Enchanted Kingdom de Patrick Morris

 Le tout nouveau testament de Jaco van Dormael

Le festin de Babette de Gabriel Axel

Star Wars de J.J. Abrams

8 femmes de François Ozon

Le juge et l’assassin de Bertrand Tavernier

A scanner darkly de Richard Linklater

séparation

Livres :

Solange te parle de Ina Mihalache

La maison déserte de Jacques Tournier

Les aventures de la fin du monde de Vincent Caut

Seul l’assassin est innocent de Julia Szekely

Journal d’un vampire en pyjama de Mathias Malzieu

séparation

Expositions :

Lyon Renaissance, Musée des Beaux Art, Lyon

 – Les couleurs de la Koré, Musée des Beaux Art, Lyon

séparation

Spectacle :

– Dansez la Renaissance !
– Aaron, 
concert.

séparation

Films :

ugly-story-size_650_122614111542

Ugly de Anurag Kashyap

Une petite fille disparaît alors qu’elle est sous la surveillance de son père. Un thriller à la sauce indienne. Les personnages sont atypiques. Bon, c’est un petit longuet en général. Je conseille, ça change des films classiques.

Note : 7/10


d193c35f4fa2d3cc15d6364ed1ad1aba

Un dimanche à la campagne de Bertrand Tavernier

Sortez le saucisson ! Bertrand Tavernier vous emmène un dimanche à la campagne. Quand bons sentiments et amour ne font pas toujours bon ménage.  J’espère que vous aimez les longs repas et la douceur de vivre du dimanche car vous serez servis.
Un film émouvant qui vous rappellera (entre autres) vos bonnes résolutions de l’année comme prendre des nouvelles de vos proches.

Note 7/10


maxresdefault

Le conte de la princesse Kaguya de Isao Takahata

Les filles naissent dans les roses ? Chez Isao Takahata, les princesses naissent dans des bambous flamboyants, et toc. Un bon animé d’une princesse qui rêve de quitter l’oppression pour retrouver la nature. Sujet classique un peu trop redondant à mon goût. Traité ici de manière assez plate. Dommage.

Note : 6/10


pompoko-1994-47-g

Pompoko de Isao Takahata

Même réalisateur que la princesse Kaguya, même revendication de la nature japonaise. Ici, ce sont les Pompoko qui tentent de sauver la forêt contre l’urbanisation. Le sujet est encore plus cliché que Kaguya mais le côté doudou et magique des Tanukis nous le fait vite oublier.

Note : 8/10


A009_L002_1020RZ

Love de Gaspar Noé

Les plans sont magnifiques mais bordel, merde. Je n’ai pas compris. J’adore les films où les âmes sont torturées, pourtant. C’est mon côté un peu sadique. Mais ici, le néant. C’est mou du slip, j’ai envie de les secouer, de les jeter par une fenêtre, de les remuer un peu quoi. Pour moi, ça ne passe pas.

Note : 5/10


GRAVITY

Enchanted Kingdom de Patrick Morris et Neil Nightingal

Vous aurez compris vu le titre, on ne va pas parler de mécanique quantique. Non. Nature est un documentaire qui fait plaisir aux yeux et qui nous rappelle que nous ne sommes pas grand chose sur Terre et ça fait du bien.

Note : 9/10


562052

 Le tout nouveau testament de Jaco van Dormael

La fille de Dieu en a marre. Son père c’est LE beauf de première catégorie. Les hormones de l’adolescente lui font faire une grosse bêtise.  Il y a plein de bonnes idées mais également de très mauvaises dont le choix d’un dieu belge appelé Poelvoorde. Mauvais choix. Certes, il incarne parfaitement le rôle de Dieu un peu beauf et relou à qui tu veux foutre une bonne dizaine de claques. Mais trop, c’est trop – et je ne parle pas de Tom Tom et Nana.

Note : 6/10


festin-de-babette-1987-06-g

Le Festin de Babette de Gabriel Axel

Il n’est plus tout jeune ce petit film. 1987. Il se déroule dans une petite ville dans un pays nordique autour de croyants. Il est plein de bons sentiments et ça fait du bien.

Il me fait penser un peu aux films que les profs de français nous passaient lors d’un cours, histoire d’avoir vu un film qui sentait un peu le placard renfermé. Tradition des profs de français. J’ai toujours adoré ce genre de films.  De un, ça permettait une pause dans la journée et de deux, c’étaient souvent de bons films ; de vieux films mais de bons films. Le Festin de Babette en fait partie. Certes, je ne l’ai pas vu en classe mais chez moi, comme quoi, merci les profs de français !

Note : 8/10


08006252-photo-bb-8-star-wars-episode-7

Star Wars de J.J. Abrams

On passe du coq à l’âne avec un film de 2015. Et lequel ! Le nouveau Star Wars : the force awakens.
Avec Damien, un copain, nous avons fait les choses en grand. Nous avons fait une soirée Burger King- Pop Corn – Bonbons – Star Wars. T’sais, le genre de soirée où tu engouffres 1248983 calories. Je vois déjà la tête de mon père en lisant ce passage et en s’énervant derrière son PC  « Une sortie qui revient dans la poche des américains ! » T’inquiète, papa, mon diabète sera soigné en France.
Pour en venir au film, très bonne surprise. Quelques clichés mais globalement, j’ai adoré.

Note : 8/10


8-femmes

8 femmes de François Ozon

Un peu surjoué parfois mais globalement, c’est une très bonne surprise. Il ne faut pas se fier à l’apparence un peu cul-cul de la photo. C’est très cliché mais très bien réalisé.

Note : 8/10


lejugeetlassassin_2_beni

Le juge et l’assassin de Bertrand Tavernier

Film bien tourné avec de très beaux plans.  Cependant, je suis pas du tout à l’aise avec ce film. J’ai beaucoup aimé la première partie, la deuxième, pas du tout. Je vous laisse juger par vous-mêmes.

Note : 6/10


download

A Scanner Darkly de Richard Linklater

Le sujet est épineux. Ce film me fait beaucoup penser à Requiem for a dream. Les graphismes sont fous. Je reste néanmoins sur ma faim car des plans sont très longs et d’autres trop rapides et du coup, il manque des infos à certains moments pour apprécier vraiment le film.

Note : 7/10

séparation

Livres :

1507-1

Solange te parle de Ina Mihalache

Solange te parle, vous la connaissez peut-être par Youtube. Si non, vous pouvez la voir ici. Pour moi, c’est une artiste et actrice avant d’être une Youtubeuse. Elle a eu la bonne idée de sortir un livre qui reprend les thèmes de ces vidéos. Je vous conseille vivement le bouquin si vous n’aimez pas sa diction ou si le format vidéo ne vous convient pas.

Je connais beaucoup de personnes qui aiment les idées de Solange mais qui sont gênées par le personnage. Le livre est votre meilleur ami. Il ne présente pas d’innovation majeure. Il reprend seulement ses vidéos en format écrit. Donc pas de grand intérêt de l’avoir en format papier si vous aimez  déjà son timbre de voix. Cependant, vous pouvez le posséder si vous voulez lui faire des bisous, le corner ou le câliner. Câliner le livre, c’est un peu câliner Solange, en toute intimité.

Note : 7/10


9782702128145FS

La maison déserte de Jacques Tournier

À travers la maison déserte, nous partageons le quotidien d’une femme dont on ne sait rien ou presque. La mélancolie est palpable. Le livre est touchant mais n’a pas vraiment d’histoire. Il faut aimer les choses qui s’éternisent sans vraiment avoir de sens mais qui dégagent une certaine délicatesse.

Note : 7/10


CVT_Les-Aventures-de-la-Fin-du-Monde_3902

Les aventures de la fin du monde de Vincent Caut

Petite bande dessinée très sympathique. Le thème est basique mais traité avec humour. Une jolie découverte.

Note : 8/10


9782752909862

Seul l’assassin est innocent de Julia Szekely

Le problème avec les livres traduits, c’est l’essence du texte. J’ai peur que cette dernière soit amoindrie par la traduction. Seul l’assassin est innocent est un policier assez bien ficelé mais il se perd beaucoup en détails inutiles. Alors, certes, c’est fait pour, mais c’est maladroitement amené.
Le livre est un peu long. La première moitié du livre pose les bases (et mon dieu c’est long) et la seconde moitié est beaucoup plus intéressante notamment au moment de « l’enquête ». Globalement, j’ai bien aimé mais sans plus.

Note : 6/10


journal-d-un-vampire-en-pyjama-9782226321824_0

Journal d’un vampire en pyjama de Mathias Malzieu

Mon coup de cœur du mois et je ne dis pas ça car j’adore Mathias Malzieu, non.

Je n’ose pas en parler. La moindre chose donnerait des indices sur son contenu et je ne veux pas gâcher l’essence du livre à cause de mots maladroits. Je peux simplement vous dire que c’est un petit vampire qui a besoin du sang des autres pour vivre. Ce livre m’a un peu bouleversée, je dois l’avouer. J’étais à la fois triste, heureuse, compatissante et surtout admirative envers lui mais aussi envers toutes les personnes qui ont entouré le petit vampire en pyjama.

Je vous le conseille vivement

Note : 10/10

séparation

Expositions : 

12696474_883734451723747_1091331027_o

Lyon Renaissance

Exposition au Musée des Beaux-Arts. Je n’ai pas vraiment accroché ;du moins, je n’ai pas tout aimé. Je m’attendais à plus de tapisseries. La scénographie respirait un peu trop à mon goût. J’aime bien être guidée dans les expos. C’est bête mais quand l’espace est trop important, j’ai tendance à m’éparpiller. J’ai passé plus de temps à regarder les plafonds et admirer les pièces du musée que les œuvres elles-mêmes.


 

STUDIO BASSET alain Basset 12 rue de la Blanchisserie 69250 Neuville sur Saone 0607535207 [#Beginning of Shooting Data Section] Nikon D800E 2013/05/21 13:55:09.10 Fuseau horaire/date : UTC, Heure d'été:Activée RAW, compression sans perte (14 bits) Taille d'image : L (7360 x 4912), FX Objectif : VR 105mm f/2.8G Photographe : ALAIN BASSET 0607535207 Focale : 105mm Mode d'exposition : Manuel Mesure : Pondérée centrale Vitesse d'obturation : 1/80s Ouverture : f/16 Correction expo. : 0IL Régl. précis expo. : Sensibilité : ISO 125 Optimisation image : Balance des blancs : Ensoleillé, 0, 0 Mode mise au point : Manuel (MF) Mode de zone AF : Point sélectif Réglage précis AF : Désactivé VR : OFF Réduction du bruit : Désactivée Réduc. bruit ISO : Faible Mode couleur : Espace colorimétrique : Adobe RVB Correction des tons : Réglage des teintes : Saturation : Accentuation : D-Lighting actif : Désactivé Contrôle du vignetage : Normal Contrôle auto de la distorsion : Désactivé Picture Control : [SD] Standard Fondé sur : [SD] Standard Réglage rapide : - Accentuation : 3 Contraste : +1 Luminosité : 0 Saturation : 0 Teinte : 0 Effets de filtres : Virage : Sys coord : Nettoyage du capteur d'image : Légende image : ALAIN BASSET 0607535207 [#End of Shooting Data Section]
(Photo : Alain Basset) 

Les couleurs de la Koré, Musée des Beaux Art, Lyon

Les Koré sont des statues de jeunes femmes de la sculpture grecque de l’époque archaïque. J’adore les Koré et particulièrement celle du musée des beaux arts de Lyon. Notre koré a le même bras que Sébastien Chabal mais ça fait son charme. Cette dernière était très décorée mais il ne reste quasiment plus aucun signe de cette décoration. Cependant, une équipe tente de percer ses mystères colorimétriques. Le musée des beaux arts nous propose de découvrir les recherches conduites par le Centre de Recherche et de Restauration des musées de France (C2RMF).

séparation

Spectacles :

Dansez la Renaissance ! :

Vous voyez les livres dont vous êtes le héros ? Bah là, c’est un peu la même chose mais niveau spectacle. Oui oui, c’est un peu de la triche mais YOLO. Non plus sérieusement, nous avons participé avec une amie ― coucou Émilie ― a un bal dansant au musée des beaux arts à Lyon et c’était super sympa.

Alors comment ça se passe ?

Ce bal était ouvert à tous. Il était sur le thème de la Renaissance (comme l’exposition). Il suffisait de s’inscrire en ligne. Il y avait une participation allant de 3 à 8 € (si mes souvenirs sont bons). Pas de robe, pas de chichis. Pas besoin d’avoir fait danse avec les stars ou être rat de l’opéra, la seule chose qu’il faut c’est de la bonne volonté ! Émilie et moi dansant comme des pingouins sur des skis, la bonne volonté était la seule chose qui nous restait.
C’est le chorégraphe Denis Plassard qui était chargé de nous transformer, nous, les pingouins sur des skis. Aucun pas compliqué mais des pas simples et répétés. Nous avons réussi, après 18746 erreurs, à enchaîner les pas sans nous tromper. L’ambiance était bon enfant, on a rigolé, on s’est amusé, bref, un vrai spectacle vivant !


IMG_9962

AaRON, concert : 

Si je vous dis AaRON, ça ne vous dit peut être rien. Si je vous dis U-turn (Lili) ? Toujours rien ?! Si je vous donne un lien ? C’est mieux, hein. Ils étaient en concert au Radiant Bellevue à Caluire et Cuire, le dimanche 31 janvier, histoire de clôturer joliment l’objectif culturel du mois. Je dois l’avouer, j’étais crevée. Je sortais du boulot, oui, oui, un dimanche. Je pense que je n’ai pas profité à 200 % du concert mais c’était super sympa quand même. L’ambiance était terrible. Les sonorités ne ressemblent en rien à celles de U-turn, elles étaient encore plus folles !

séparation

Découvertes random que j’ai envie de vous partager ? :

Tu mourras moins bête :
Série Arte au format vidéo dessin animé bourré d’humour pour mourir moins bête (mais tu mourras quand même)  !

– Les boloss des belles lettres :
Jean Rochefort revisite des classiques de manière, si je puis dire, décomplexée.

– Hospital Blues de Dionysos.


Désolée pour cet immense pavé. J’espère que mes découvertes vous auront plu ! N’hésitez pas à me dire en commentaire les œuvres que vous avez découvertes et que vous me conseillez, je serais ravie de les lire ou de les voir ? !

6 thoughts on “Objectif culturel – Janvier 2016

  1. J’AI LU TOUT TON ARTICLE
    mais je ne vais pas tout commenté, sinon je suis bonne aussi pour un joli pavé !

    Déjà, bravo pour le remplissage de tes objectifs, je maintiens, c’est une super bonne idée ! Concernant les films, j’en note quelques uns dans ma tête ET JE DÉFENDS CORPS ET ÂME Le Tout Nouveau Testament. Après, c’est certainement parce que j’ai pleuré comme un caca au cinéma. Mais bon, je trouve le mélange des registres intéressants et vraiment prenant…

    J’ai reçu le livre de SolangeTeParle, par contre je ne peux vraiment pas avec ses vidéos. Comme tu le précises, je fais partie des gens qui ne peuvent pas avec son ton, ses manières… du coup, ben peut-être que le livre me plaira…! Je verrai ça.

    Et sinon le concert d’AaRON… rhaaa la chance *0*

    1. Merci beaucoup pour ton message !

      Tu es super courageuse d’avoir tout lu, merciii 🙂 !

      Pour le Tout Nouveau Testament, je pense que je ne l’ai pas kiffé de fifou car j’en ai entendu parlé en long et en travers pendant un mois « IL EST GENIAAAAAAL ». Du coup, je pense que j’ai un peu trop mis d’espoirs dans le film et finalement, c’était bien mais c’était pas non plus le film de tous les temps ^^.

      Ne me jette pas d’oeufs pourris dessus, promis, je ne dis plus rien à ce sujet !

      Encore merci, bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *